Monuments et sites

Terre d’histoires

L’agglomération nîmoise regroupe des monuments et sites majeurs qui défient le temps et affrontent le futur.

Nîmes concentre les plus beaux fleurons de la romanité, des Arènes qui restent l’amphithéâtre le mieux conservé du monde en passant par la Maison Carrée ou la Porte d’Auguste, la romanité est partout, jusque dans le blason de l’ancienne ColNem. Nîmes est d’ailleurs en passe d’être inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Pour autant la modernité s’invite partout, du Carré d’Art de Norman Foster au tout nouveau Musée de la Romanité d’Élizabeth de Portzamparc installé en face des Arènes. Et l’Écusson nîmois, son cœur de ville historique, est une charnière ouverte entre toutes ces époques, un livre ouvert dans lequel se lit l’histoire de la ville… La Place de l’Horloge, la Cathédrale, les jardins de la fontaine, la Tour Magne, le castellum où arrivait l’eau du Pont du Gard, le temple de Diane sont autant de lieux hors du temps.

Nîmes la romaine, Saint-Gilles la romane

À Saint-Gilles, l’Abbatiale et sa célèbre crypte, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, vieille depuis près de 10 siècles sur la cité médiévale.
Sa façade entièrement restaurée mérite des heures de contemplation…
Une ville qui a vécu au rythme des soubresauts de l’histoire à travers ses somptueuses façades romane, et porte d’entrée de la Camargue à découvrir depuis le canal.

L’agglomération nîmoise recèle aussi des paysages exceptionnels où la nature défend pleinement ses droits : vignobles des Costières s’étalant à perte de vue, champs d’oliviers où paissent des moutons, riziculture de Camargue, chevaux et taureaux quasi-sauvages dans les manades… Vous n’avez pas ni d’en faire le tour !

Nîmes métropole

couvert
18
humidité : 88%
vent : 2.6 km/h
Menu